Cultiver et entretenir un oranger du Mexique

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

L’oranger du Mexique est un bel arbuste aux feuilles vertes en forme de palmier caractérisé par trois petites feuilles et de belles fleurs blanches avec des grappes de pétales. Avant même la floraison, cet arbuste de près de 2 mètres de haut décore le jardin ou la porte d’entrée (ou le portail), et il fait également office de belle haie. L’apparition de la floraison marque la hauteur élégante de l’oranger du Mexique. Si vous recherchez un arbuste à feuilles persistantes et parfumées, l’oranger du Mexique est le choix parfait. Il sent un léger parfum d’agrumes. Il demande peu de soins. 

 

Choisya ternata : les origines de l’oranger du Mexique

Origines

Cet arbuste vit dans le sud-ouest des États-Unis et au Mexique. Il s’est installé dans les pentes rocheuses et les canyons sauvages avant d’entrer en France et est devenu l’un des arbustes classiques plantés dans les jardins privés.

Caractéristiques

Selon les archives, la plante est ainsi nommée en raison de son origine, mais surtout, elle est due au parfum d’agrumes des fleurs. L’oranger du Mexique est facilement reconnaissable à ses caractéristiques (feuilles, fleurs) et à son aspect général. C’est en effet un arbuste dense, et il est évidemment décoratif. Pour la décoration, l’oranger du Mexique se prête à toutes les options : isolé, en pot, en bac, en haie libre, en taille ou en floraison.

  • Famille : Rutacées
  • Origine : Amérique Centrale
  • Type : arbuste vivace
  • Hauteur : 2 m
  • Couleur de la fleur : blanche
  • Bouture : oui
  • Semis : oui
  • Plantation : septembre et octobre / mars et avril
  • Floraison : avril à juin

 

Les différentes variétés d’orangers du Mexique

Il existe plusieurs variétés d’orangers du Mexique, à savoir :

  • « Aztec Pearl » aux feuilles vert clair et aux fleurs blanc rosé;
  •  « Sundance », feuilles dorées, puis vertes, à petites fleurs blanches ;
  •  « Aztec Gold », avec des feuilles dorées et des fleurs d’un blanc pur. Cette variété mesure environ quatre pieds de haut, elle peut donc être cultivée en pots sur le balcon ; 
  • « White Dazzler », feuilles vertes et fleurs blanches;
  • « Scented Gem », avec des feuilles vertes et de petites fleurs rose clair, puis des fleurs blanches. Il est également de petite taille, il convient donc mieux à la plantation en pots ;
  •  « Snow Flurries », feuilles vertes, fleurs blanches, port compact, très adapté à la culture en pots ; 
  •  « Apple Blossom », feuilles vertes et floraison rose pâle;
  •  « Goldfinger », feuilles jaune doré et fleurs blanc rosé. 

 

Comment planter un oranger du Mexique ?

Où trouver des boutures d’oranger du Mexique ?

La meilleure technique de multiplication le l’oranger du Mexique est le bouturage. Cette méthode est simple et rapide. Les boutures d’oranger du Mexique sont faites sur du bois non fleuri en été.

Où et quand planter un oranger du Mexique ? 

La plantation est une étape importante pour favoriser la reprise et la croissance des arbustes. Il est préférable de planter l’oranger du Mexique au printemps ou en automne. Achetez un pot de fleurs ou un conteneur, il peut également être cultivé toute l’année afin d’éviter le gel et les fortes chaleurs.

Plantez l’oranger du Mexique à l’ombre, dans des endroits ensoleillés ou même à mi-ombre. Installez-le dans un sol léger qui n’accumule pas d’eau.

Les étapes de plantation expliquées

  • De juillet à septembre, coupez des boutures de 15 cm dans le feuillu ensemencé (pas encore feuillu).
  • Retirez les feuilles du bas et n’oubliez pas une ou deux paires de feuilles. 
  • Si nécessaire, immergez la base dans la poudre d’hormone de bouturage
  • Plantez les boutures dans un terreau spécial et placez-les dans un endroit avec de la lumière, mais pas de lumière directe du soleil.
  • Gardez le substrat légèrement humide, puis réduisez les arrosages en hiver. 
  • Protégez les boutures en hiver pour les garder au frais, mais à l’abri du gel (de préférence autour de 5-10°). 

 

Entretenir un oranger du Mexique en bonne santé

Guide d’entretien

C’est une plante nécessitant peu d’entretien, et vous pouvez améliorer la floraison et la croissance avec un peu d’attention. Si votre oranger du Mexique a peu ou pas de fleurs, ou si les feuilles sont encore anormalement petites, il y a un défaut dans le sol.

  • Ajoutez de l’engrais pour arbustes à fleurs ou de l’engrais pour tomates au printemps. 
  • En cas de sécheresse prolongée, arroser lorsque le sol est sec, surtout la première année après la plantation.
  • Améliorez le sol avec des engrais de type « fumier et algues » en automne 
  • Couvrez le sol en été pour maintenir l’humidité dans le sol.

Faire grandir un oranger du Mexique

La meilleure technique permettant de multiplier l’oranger du Mexique est le bouturage. Pour le faire grandir, ajoutez de l’engrais de base à la plantation. Au printemps, la fertilisation est rapidement absorbée. Les engrais organiques complets à faible teneur en azote (comme « pour les tomates ») seront les bienvenus. Il faut mettre beaucoup d’engrais, puis arroser abondamment. Il est également possible d’utiliser un substrat organique riche avec engrais pour le traitement de surface. Les arrosages prendront en charge de les diffuser.

Les dangers pour l’oranger du Mexique

Cette plante est très résistante aux maladies si elle est plantée dans les meilleures conditions. Toutefois, les limaces sont susceptibles de manger les jeunes pousses au printemps.

 

Attention aux maladies des orangers du Mexique !

Quelles maladies peuvent le toucher ?

L’oranger du Mexique a particulièrement peur des maladies cryptogamiques. Elles proviennent de champignons, elles aiment les racines stagnantes et les sols mal drainés. Parmi ces champignons, Phytophthora est le principal ennemi de cet arbuste au parfum délicat. L’attaque de Phytophthora se reconnaît au jaunissement des feuilles des plantes puis à la mort des branches et provoque la mort définitive de la plante.

Comment soigner son oranger du Mexique ?

Si vous suivez les conseils de culture donnés ci-dessus, y compris la plantation dans un sol sain et l’amélioration du drainage, vous ne rencontrerez pas cette maladie. Faites également attention à l’excès d’eau. Dans les sols argileux ou lourds, utilisez du compost ou du gravier pour alléger le sol. Lorsque des symptômes apparaissent, la partie infectée ne peut plus être sauvegardée. La seule chose à faire est d’enlever les feuilles infectées et de les détruire pour éviter qu’elles n’infectent d’autres plantes.

Si vous n’agissez pas à temps, les maladies fongiques peuvent entraîner la perte de toute la récolte. Ne jetez pas ces feuilles dans le compost. Les spores sont résistantes à la chaleur. Enfin, nettoyez régulièrement les outils de coupe pour éviter toute contamination.

 

Astuces déco avec un oranger du Mexique

L’oranger du Mexique suffit à décorer un mur. Mais pour former un jardin moderne exotique, vous pouvez également ajouter d’autres arbustes, comme l’Abelia. 

  • Sur un petit massif, il s’accorde bien avec les vivaces, comme les Astances, les Rodgersia ou les Heuchères. 
  • Sur un grand massif, il sera plus spectaculaire accompagné de petits Buddleias, Roses Anciennes ou Escallonias. 
  • Si vous choisissez Choisya Goldfinger, l’associer avec un bambou non traçant ajoutera une touche exotique à votre massif. C’est aussi une bonne idée d’installer une épine de feu dorée ou une herbe japonaise. 
  • Voulez-vous une combinaison de plantes très lumineuse? Plantez Choisya ternata, Hakonechloa macra All Gold et Fargesia murielae Bimbo ensemble. 
  • L’oranger du Mexique peut également être utilisé comme arrière-plan pour les fleurs de printemps et d’hiver. Dans ce cas, vous pouvez l’associer à des plantes aux feuilles plus claires et plus fleuries, comme le ciste, l’herbe ou les herbes. 

Enfin, si vous avez Choisya ternata Sundance, il se mariera très bien avec les fleurs bleues, comme les iris, les cornes rampantes, les corydales, les géraniums vivaces et même les Brunneras. Ses feuilles sont jaune verdâtre, proches de l’or pur, et se combinent très bien avec les nuances bleues.